C E T T A F

  • Interprètes-Traducteur Assermentés en France

Site des Traducteurs de l'Est

Bienvenue sur le site de la Chambre des Experts-Traducteurs et Traducteurs Jurés de l'Est, association à but non lucratif, créée en 1930 et régie par la loi du 01 juillet 1901 et le décret du 16 août 1901.
Notre association regroupe des experts-traducteurs et des traducteurs jurés, assermentés par les Cours d'Appel de Nancy, de Colmar et de Metz et/ou par les Tribunaux de leur ressort. Ces traducteurs-interprètes d'Alsace et de Lorraine mettent leur compétence à la disposition du public, de l'Administration et de la Justice pour répondre à leurs besoins en matière linguistique. Par la prestation de serment, ils donnent tous les gages de sérieux.

computer Image

La Chambre des Experts-Traducteurs et Traducteurs Jurés de l'Est est inscrite au registre des associations de la Préfecture de Meurthe-et-Moselle sous le n° de dossier 327. Elle a son siège dans l'agglomération nancéienne. Elle se compose de trois sections correspondant aux trois Cours d'Appel du Nord-Est de la France : Nancy Lorraine-Sud (Cour d'Appel de Nancy) - Moselle (Cour d'Appel de Metz) - Alsace (Cour d'Appel de Colmar).

Elle est administrée par un Comité de dix membres élus par l'Assemblée Générale pour quatre ans. Le Comité actuel, élu en septembre 2013, se compose de :

  • Président d'honneur M. Youssef AYACHE
  • Présidente de la CETTAF Mme Nicole GLIN
  • Vice-Présidente Trésorière Mme Fouzia BELKHAYAT
  • Secrétaire Générale Mme Zita BOGNAR
  • Membre du Comité M. Mehmet CINEMRE
  • Vice-Président/Président section Moselle M. Adam MAZUR
  • Secrétaire section Moselle Chantal MULLER-ANTOINE
  • Membre du Comité Mme Isabelle PILLU
  • Vice-Présidente de la CETTAF/Présidente section Alsace Mme Mihaela Sailé
  • Secrétaire section Alsace M. Gocha GOGEBASHVILI
  • Membre du Comité Mme Svetlana MEYER- POUCHKOVA

L'objet de la Chambre est de maintenir entre ses membres un centre commun de relations et un échange de communications relatives à l'exercice de leurs fonctions. Elle a également pour but la recherche de tout ce qui peut contribuer à l'uniformité et à la qualité de leurs travaux.

Les interprètes-traducteurs assermentés sont des collaborateurs occasionnels de la Justice qui, de par leurs compétences en langues étrangères, sont à même de prêter un concours loyal et sincère chaque fois qu'ils en sont requis et de traduire des actes d'état civil ou toutes pièces à usage officiel et administratif.

La Chambre veille au respect d'une discipline dans l'exercice des fonctions et responsabilités que les Experts-Traducteurs et les Traducteurs Jurés ont contractées par leur prestation de serment, afin que toute personne ayant besoin d'une traduction puisse s'adresser à des traducteurs qualifiés, exécutant leurs travaux dans le strict respect des règles de l'art et de la déontologie (voir rubrique « Déontologie du traducteur-interprète assermenté »).

En 1999, la Chambre des Experts-Traducteurs et Traducteurs Jurés de l'Est a adopté une charte en sept points qu'elle a intégrée à son règlement intérieur. En adhérant à la Chambre, le traducteur-interprète assermenté s'engage à respecter ces règles de déontologie :

  1. Le traducteur est seul responsable des traductions sous lesquelles il appose sa signature et son sceau, il ne doit en aucun cas sous-traiter une traduction qui lui aura été confiée.
  2. Le traducteur se refusera à donner à une traduction une interprétation autre que celle qu'il juge conforme au texte original.
  3. Le traducteur est tenu de signaler par une note toute erreur, contradiction, omission ou rature qu'il aurait constatée sur le document original.
  4. Le traducteur-interprète est tenu au devoir de neutralité.
  5. Le traducteur-interprète est tenu au secret professionnel, il ne doit en aucun cas divulguer le contenu des documents qui lui auront été confiés ou la teneur de conversations dont il aura été le témoin dans l'exercice de sa fonction.
  6. Le traducteur-interprète s'engage à se comporter loyalement envers ses confrères, membres de la Chambre.
  7. Le traducteur-interprète est tenu d'assister les Autorités judiciaires. Il ne peut, sauf raison majeure, leur refuser son concours.

Traducteurs, rejoignez-nous

community
  • Devenir membre
    Tout traducteur-interprète inscrit sur une liste de T.G.I. ou de Cour d’Appel d’Alsace ou de Lorraine peut demander d’adhérer à la Chambre. Cette adhésion n’est ni obligatoire ni automatique. Pour l’obtenir, il faut présenter une demande et constituer un dossier analogue à celui déposé au Parquet en vue de l’inscription. Le Bureau de l’association statue sur la demande d’adhésion lors de sa première réunion suivant le dépôt du dossier. Sa décision est souveraine. En cas de décision positive, le candidat à l’adhésion est invité à régler les droits correspondants, s’élevant actuellement à 65 euros, à fournir deux photos d’identité et surtout à souscrire aux statuts et au règlement intérieur de l’association avec l’engagement de s’y conformer en toutes circonstances.

  • Comment devient-on traducteur-interprète assermenté ?
    Si vous estimez avoir les qualités requises pour remplir cette fonction, à savoir : compétence (maîtrise parfaite d‘une langue étrangère et du français), discrétion, indépendance, impartialité, disponibilité, vous pouvez demander votre inscription sur la liste des interprètes-traducteurs dressée chaque année par le Procureur de la République ou sur la liste des experts-traducteurs près la Cour d‘Appel. Dans l‘un et l‘autre cas, la demande est à adresser au Parquet du Tribunal de Grande Instance dans le ressort duquel est situé votre domicile ou le lieu d‘exercice de votre activité professionnelle. Après enquête et examen de votre dossier de candidature, une réponse vous est adressée dans un délai de quelques mois, généralement en fin d‘année civile, pour une inscription au titre de l‘année suivante.

    Pour plus d'informations sur les conditions de candidature, les modalités, les délais, les pièces à fournir, se renseigner auprès du secrétariat du Parquet du Tribunal de Grande Instance.


Devenir traducteur